Les soins de longue durée au Québec

MAISONS DE SOINS INFIRMIERS SUBVENTIONNÉES PAR LE GOUVERNEMENT

Organisation et administration des maisons de soins infirmiers

Les maisons de soins infirmiers - ou centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) comme on les appelle au Québec - sont des résidences avec services qui assurent, 24 heures sur 24, des soins infirmiers et une surveillance dans un milieu protectif et positif à des personnes qui ont des besoins complexes en matière de soins et ne peuvent plus se faire soigner chez elles.

Au Québec, l'admission dans une maison de soins infirmiers subventionnée ou dans un lit (lit subventionné dans une maison privée de soins infirmiers) est gérée par les Centres locaux de service communautaire (CLSC). Si une personne qui vit chez elle souhaite être admise dans un CHSLD, elle doit prendre contact avec le CLSC de son quartier. Autre possibilité, un membre de la famille ou un(e) amie(e) peut faire la demande d'admission en son nom. Si la personne est hospitalisée, l'hôpital pourra faire la demande d'admission dans un CHSLD au nom de la personne. Dans les deux cas, un(e) assistant(e) social(e) ou une infirmière du CLSC fera une évaluation de ses capacités physiques et mentales. Une évaluation médicale est également faite par le médecin traitant.

Conditions d'admission

Pour pouvoir être admise dans un CHSLD, une personne doit :

  • avoir 18 ans révolus ;
  • résider au Québec ;
  • être citoyen canadien ou avoir le statut de résident permanent ;
  • être en perte d'autonomie en raison de l'âge ou d'un handicap physique ou mental.

Évaluation des revenus et des biens

Une évaluation des revenus et des biens n'est pas un élément habituel de l'évaluation faite par le CLSC. Pourtant, si une personne n'a pas les moyens d'aller dans une maison de soins infirmiers, elle doit dûment remplir une Demande d'exonération ou de réévaluation que l'on peut obtenir au CHSLD dont elle dépend selon le lieu où elle habite et l'envoyer à la Régie de l'assurance-maladie du Québec (RAMQ). La RAMQ analyse alors la demande, tenant compte des disponibilités de trésorerie de la personne et de son conjoint (relevés bancaires, comptes d'investissements garantis, actions, économies, REER, etc.), de ses avoirs (résidence principale, autres propriétés telles que chalets, immeubles, terrains, etc.) et de ses revenus (Sécurité de la vieillesse, Régime de pension du Canada, la Régie des rentes du Québec, emploi, assurance-emploi, sécurité sociale ou américaine ou pension d'autres pays, etc.). La RAMQ prendra également en compte les obligations familiales. En fonction de cette évaluation, elle avisera le client de ce qu'il aura à payer au CHSLD.

Les déductions familiales suivantes peuvent alors s'appliquer :

  • 319.00 $ par mois pour les dépenses personnelles;
  • 1,383.00 $ par mois si il y a un conjoint non hébergé;

Coût

Les tarifs sont fixés tous les ans, le 1er janvier, par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Coût

Type de logement Tarif journalier Coût mensuel
Pavillon (3 lits ou plus) 42.56 $ 1,294.50 $
Chambre à deux lits 57.13 $ 1,737.60 $
Chambre à un lit 68.38 $ 2,079.90 $

Les frais que le client paie au CHSLD constituent une quote-part qui couvre partiellement le coût :

  • des services liés au gîte et au couvert, tels que la nourriture, le ménage, le chauffage, etc. ;
  • des articles et des services nécessaires pour l'hygiène personnelle, tels que les produits pour l'incontinence, le savon, le shampooing, les déodorants, les produits pour le bain et la lessive ;
  • de tout autre matériel nécessaire dans un but thérapeutique.

Les soins médicaux ou infirmiers (lorsqu'ils sont dispensés par le CHSLD) et les médicaments sont gratuits et couverts aux termes du régime provincial de santé.

MAISONS PRIVÉES DES SOINS INFIRMIERS

Un client peut choisir de vivre dans une maison privée de soins infirmiers et de payer le plein tarif de la maison. Chaque maison gère ses propres règles d'admission, ses listes d'attente et fixe ses tarifs.

Coût

Type de logement Médiane provinciale Fourchette Provinciale
Chambre à un lit (par mois) 8,375.00 $ 6,316.00 $ - 12,000.00 $ 

MAISONS DE RETRAITE OU D'ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES

Organisation et administration des maisons de retraite

Au Québec, une maison de retraite est un collectif comptant plusieurs résidences, qui assure logement et services (repas et ménage) à des personnes âgées. Ces maisons sont privées et ne sont donc pas gérées par le gouvernement provincial. Chaque établissement dispose généralement de chambres à un ou deux lits ou d'appartements proprement dits ; il offre aussi des parties communes - salon, salle à manger, salle de loisirs - ainsi qu'un service de ménage, des activités sociales et/ou religieuses et certains soins essentiels. Une unité peut être soit louée au mois, comme dans le cas d'un appartement, soit achetée en copropriété, le cas échéant.

Ce sont les maisons de retraite elles-mêmes qui gèrent les admissions, les frais et les listes d'attente. Les admissions dépendent en général simplement de la solvabilité et de l'absence de pathologies graves nécessitant des soins infirmiers professionnels. Les résidents règlent eux-mêmes leurs frais et ne reçoivent à cet égard aucune subvention du gouvernement.

Coût mensuel approximatif pour les résidents en perte d'autonomie

Type de logement Médiane provinciale  Fourchette provinciale Médiane Montréal Fourchette Montréal Médiane Québec  Fourchette Québec
Chambre à un lit (par mois) 2,021.50 $ 1,295.00 $ - 5,600.00 $ 1,909.25 $ 1,600.00 $ - 4,100.00 $ 2,034.50 $ 1,727.00 $ - 4,500.00 $
Appartement d'une chambre (par mois) 2,239.00 $ 1,254.00 $ - 4,900.00 $ 2,167.00 $ 1,810.00 $ - 4,900.00 $ 2,283.00 $ 1,858.00 $ - 2,840.00 $

SOINS À DOMICILE SUBVENTIONNÉS PAR LE GOUVERNEMENT

Organisation et administration des soins à domicile subventionnés par le gouvernement

Les services d'aide à domicile visent à permettre aux clients de rester autonomes et chez eux le plus longtemps possible. Ils assurent un soutien personnel pour les activités quotidiennes telles que le bain, l'habillage, la toilette et les petits travaux ménagers, toutes choses qui aident à maintenir le logement adapté aux circonstances et sans risques. Ils comprennent également des soins médicaux, tels que les soins infirmiers spécialisés et l'ergothérapie.

Pour obtenir des soins à domicile subventionnés, une personne doit prendre contact avec le CLSC dont elle dépend. Ce dernier effectuera une évaluation de façon à déterminer ses besoins. Si le CLSC recommande une aide à domicile, il assistera le client pour déterminer celle qui correspond le mieux à ses besoins et prendre les dispositions nécessaires.

Le nombre maximal d'heures de soins à domicile fournies chaque semaine par le CLSC est généralement de 15, suivant l'évaluation des besoins par le CLSC.

Conditions d'admission

Pour pouvoir bénéficier des soins à domicile, un client doit :

  • résider au Québec ;
  • être citoyen canadien ou avoir le statut de résident permanent ;
  • être physiquement handicapé, malade chronique ou nécessiter une aide à domicile.

Les personnes qui sont dans une maison publique de soins infirmiers n'ont pas droit aux soins à domicile subventionnés car ces maisons ont précisément pour mandat d'offrir à leurs résidents ce type de services : ménage, soins personnels (bain, habillage, etc.) et soins médicaux (soins infirmiers spécialisés, etc.).

Évaluation des revenus et des biens

Une évaluation des revenus et des biens n'est pas un élément habituel de l'évaluation faite par le CLSC étant donné que la plupart des services fournis par ce centre sont gratuits. Pourtant, certains services comme le ménage sont tarifés selon les revenus (vérifiés dans la déclaration annuelle).

Coût

Tous les services sont gratuits sauf le ménage, la livraison des repas, les réparations et l'équipement nécessaire, tel que des barres de maintien pour la baignoire.

Les personnes ayant besoin d'une aide domestique fournie par une entreprise d'économie sociale agréée peuvent bénéficier d'une aide financière à valoir sur le tarif horaire demandé par l'entreprise. Il existe deux types d'aide financière :

  • une aide fixe de 4.00 $ par heure de services rendus, qui est accordée à toute personne y ayant droit, quels que soient les revenus de la famille ;
  • une aide variable jusqu'à 14.24 $ par heure de services rendus, qui peut être accordée en supplément de l’aide fixe et qui est déterminée en fonction des revenus et de la situation familiale de la personne y ayant droit.

Le montant maximum d’aide financière accordée par heure de services rendus est donc de 18.24 $ (4.00 $ d’aide fixe plus 14.24 $ d’aide variable). La personne ne paie que la différence entre le tarif demandé par l’entreprise et l’aide accordée.

SERVICES PRIVÉS DE SOINS À DOMICILE

Les ressources des CLSC étant limitées elles sont réservées aux personnes qui en ont le plus besoin. En conséquence, de nombreuses personnes âgées ne disposent pas de services suffisants des CLSC et doivent avoir recours à des services privés de soins à domicile pour recevoir ceux que nécessite leur état.

Coût des services privés de soins à domicile

Service Médiane provinciale   Fourchette provinciale Médiane Montréal Fourchette Montréal
Livraison des repas (par repas) 6.50 $ 4.00 $ - 10.00 $ 6.75 $ 5.75 $ - 10.00 $
Préparation des repas à domicile (tarif horaire) 32.50 $ 14.00 $ - 53.00 $ 35.90 $ 33.00 $ - 53.00 $
Service de blanchisserie et d'entretien ménager (tarif horaire) 32.50 $ 14.00 $ - 53.00 $ 34.00 $ 21.35 $ - 53.00 $
Soins personnels : bain et habillage(tarif horaire) 34.75 $ 14.00 $ - 53.00 $ 38.40 $ 33.00 $ - 53.00 $
Compagnie ou surveillance (tarif horaire) 34.58 $ 14.00 $ - 53.00 $ 38.40 $ 33.00 $ - 53.00 $
Soins infirmiers spécialisés* (tarif horaire) 65.00 $ 40.00 $ - 135.00 $ 52.50 $ 40.00 $ - 65.00 $
Physiothérapie (tarif horaire) 127.00 $ 80.00 $ - 165.00 $ S/O S/O
Ergothérapie (tarif horaire) 130.00 $ 110.00 $ - 150.00 $ S/O S/O
Relève à domicile (tarif horaire) 35.00 $ 14.00 $ - 53.00 $ 35.90 $ 33.00 $ - 53.00 $
Soins palliatifs (tarif horaire) 53.38 $ 18.00 $ - 135.00 $ 45.45 $ 33.00 $ - 65.00 $
Soins permanents à domicile (tarif horaire)  S/O S/O S/O S/O

S/O : échantillon insuffisant pour justifier l'inclusion
* Le prix indiqué est celui d'une infirmière autorisée, mais il dépend de la catégorie de l'infirmière (autorisée ou auxiliaire autorisée) qui dispense les soins.

Fonctionnement d'un programme de jour pour adultes

Les programmes de jour pour adultes s'adressent à des personnes ayant des besoins particuliers. Ils sont proposés dans des centres de la collectivité, qui offrent un lieu sûr durant la journée lorsque les membres de la famille ne sont pas disponibles pour s'occuper d'elles. Ces centres sont généralement ouverts du lundi au vendredi (certains le sont aussi le samedi) et offrent un cadre protectif et positif pour ces adultes - notamment, ceux qui ont des pertes de mémoire, des troubles de la communication, des handicaps physiques ou qui sont isolés socialement. Leur sont servis un déjeuner de midi nutritif (qui tient compte généralement des régimes alimentaires particuliers) et une collation l'après-midi. Ces adultes doivent être capables de se déplacer, même si c'est à l'aide d'une canne, d'une marchette ou d'un fauteuil roulant. Les programmes de jour pour adultes peuvent être publics ou privés, avec ou sans but lucratif.

En Saskatchewan, c'est la Régie de la Santé qui gère et dirige les programmes de jour pour adultes et en permet la fréquentation. Les personnes âgées qui y vont paient des frais quotidiens pour couvrir une partie des repas et des activités proposées.

Les programmes de jour ont pour objectifs :

  • de donner à ces personnes la possibilité d'être, en dehors de chez elles, dans un cadre où elles sont en mesure d'avoir encouragement et stimulation mentale et sociale ainsi que tous les soins exigés par leur état de santé ;
  • d'assurer aux aidants naturels un répit dont ils ont le plus grand besoin pour s'occuper d'eux, prendre le temps de se détendre et aller travailler.

Qui peut en bénéficier ?
Les personnes pouvant bénéficier de ces programmes sont des adultes ayant des besoins particuliers. Elles doivent :

  • avoir un handicap physique ou cognitif qui n'exige pas de surveillance permanente, ou
  • en être aux premiers stades de la démence,
  • avoir besoin de stimulation et d'un contact social.

Coût

Au Québec, les programmes de jour pour adultes dispensés dans un CLSC sont gratuits. Des frais minimes sont exigés cependant, afin de couvrir les coûts du dîner et des collations. Le transport n'est pas offert.

Scénario no 1 : Soins du niveau de base requis (tôt dans la gestion des soins de santé)

Mme Gagnon est une veuve de 85 ans qui vit dans sa propre maison. Elle souffre d'arthrose et d'oedème aux jambes. Elle doit porter des bas de contention pour soulager l'oedème, mais en raison de l'arthrite dans ses doigts et son dos, elle a besoin d'aide pour s'habiller. Pour se déplacer dans la maison, elle se sert d'un appareil de marche ou d'un déambulateur à roulettes. Mme Gagnon a deux filles et ces dernières lui donnent un coup de main les fins de semaine et en soirée; son beau-fils l'aide à entretenir sa maison et s'occupe de tondre la pelouse.

Il y a environ 9 mois, Mme Gagnon a fait une mauvaise chute et s'est fracturé le fémur. Sa mobilité est grandement réduite et elle a perdu 9 kg, soit presque 20 livres. Elle dit à ses filles qu'elle oublie de manger et que la nourriture dans son réfrigérateur s'est avariée. Au cours de leurs visites, ses filles ont remarqué qu'elle mangeait peu et qu'elle s'étouffait parfois en mangeant.

Mme Gagnon a besoin d'aide pour manger correctement et répondre à ses autres besoins. Ses filles et elle reconnaissent qu'il est temps d'avoir recours à des services de soins professionnels. Elle a besoin d'un service qui lui livrera ses repas à la maison, d'une personne qui surveillera ses repas et de l'aide pour s'habiller et se laver. Il serait bon qu'elle fasse évaluer la sécurité de sa maison.

Plan de soins pour aider à temps partiel les soignants naturels

  • Livraison des repas : 2 repas par jour pendant la semaine fournis par une entreprise comme La popote roulante.
  • Surveillance des repas : 1 heure par jour pendant la semaine (pour prendre note de la quantité de nourriture ingérée et pour veiller à ce que le patient ne s'étouffe pas).
  • Soins personnels (bain, habillage) : 1 heure par jour en semaine
  • Ergothérapeute : pour faire l'évaluation initiale de la sécurité du domicile et faire des recommandations
Services Requis Fréquence d'utilisation Pris en charge ou subventionné par le gouvernement (1) Services requis à la charge du client Prix unitaire Coût mensuel
Livraison des repas (repas/sem.) 10 0 10 6.50 $ 279.50 $
Surveillance des repas (h/sem.) 5 0 5 34.75 $ 747.13 $
Soins personnels (h/sem.) 5 2 3 34.75 $ 448.28 $
Total par mois         1,474.90 $

De plus, il faudra peut-être compter la dépense pour deux visites d'un(e) ergothérapeute, y compris l'évaluation initiale d'une heure et une visite de suivi de 45 minutes une fois que l'équipement aura été installé. Les deux visites coûtent au total 170.63 $.

Scénario no 2 : Soins du niveau intermédiaire requis (plus tard dans la gestion des soins de santé)

M. Leung est un veuf de 72 ans. Il vit avec sa fille et son beau-fils en périphérie de la ville. Il a des cataractes dans les deux yeux. Il souffre d'une démence qui a progressé au point où il nécessite une surveillance continuelle. M. Leung oublie de prendre ses médicaments, ne mange pas correctement et ne peut pas préparer ses repas. Il a besoin qu'on lui rappelle de s'habiller et de se laver.

La fille et le beau-fils de M. Leung l'aident en soirée et la fin de semaine, mais ne sont pas disponibles les jours de semaine. Ils l'ont inscrit à un programme de jour pour adultes dans un centre spécialisé 2 jours par semaine et ont engagé une personne pour l'accompagner au centre et le ramener chez lui. Pour les 3 autres jours de la semaine, ils ont engagé une personne pour le superviser et lui tenir compagnie. Ils ont aussi recours à des services de blanchisserie et d'entretien ménager.

Plan de soins pour aider à temps plein

  • Compagnie ou surveillance : 3 fois par semaine, 8 heures par jour
  • Programme de jour pour adultes : 2 jours par semaine
  • Surveillance pour prévenir les accidents : 1 heure par jour, deux fois par semaine - pour se rendre et revenir du programme de jour pour adultes
  • Service de blanchisserie et d'entretien ménager : 3 heures par semaine
Services Requis Fréquence d'utilisation Pris en charge ou subventionné par le gouvernement (1) Services requis à la charge du client Prix unitaire Coût mensuel
Compagnie ou surveillance (h/sem.) 24 3 21 34.58 $ 3,122.57 $
Programme de jour pour adultes[prix approx. pour repas et collations (fois/sem.) 2   2 8.00 $ 68.80 $
Surveillance pour prévenir les accidents (h/sem.) 2 2 0 0.00 $ 0.00 $
Service de blanchisserie et d'entretien ménager (h/sem.) 3 0 3 32.50 $ 419.25 $
Total par mois         3,610.62 $

Scénario no 3 : Soins du plus haut niveau requis (phase de dépendance)

M. et Mme Gendron vivent dans un condominium avec deux chambres à coucher. M. Gendron a 93 ans, il est alerte, mais frêle. Mme Gendron a 88 ans, est diabétique et a récemment subi un accident vasculaire cérébral. Elle a de la difficulté à garder son équilibre et court le risque de tomber. Elle ne peut pas marcher très longtemps et a besoin d'aide pour se déplacer. Elle a aussi des ulcères sur les talons qui rendent la marche encore plus difficile. Pour se déplacer sur de grandes distances, elle se sert d'un fauteuil roulant.

Son médecin recommande que Mme Gendron emménage dans une maison de soins infirmiers. Mais comme la fille de M. et Mme Gendron leur a promis de ne pas les placer dans une maison de soins infirmiers, celle-ci doit prendre d'autres mesures. Les options comprennent engager un soignant pour aider Mme Gendron à se laver, à s'habiller, à se servir des toilettes, à marcher, à préparer les repas. à faire le ménage et à se rendre à des rendez-vous puis à en revenir. Une infirmière pourrait s'assurer qu'elle prend ses médicaments, surveiller sa glycémie, nettoyer ses ulcères au talon et changer ses pansements. M. et Mme Gendron devraient aussi demander qu'un ergothérapeute vérifie la sécurité de la maison. Ce dernier pourrait recommander l'installation de barres de maintien, d'un siège de toilette surélevé et d'un meilleur éclairage, l'élimination de tout encombrement et la fixation au sol de petits tapis.

Plan de soins pour aider à temps plein, et ce tous les jours, les soignants naturels

  • Préparation à domicile des repas : 7 jours sur 7, 2 heures par jour.
  • Fournisseur de soins privé : 7 jours sur 7, 8 heures par jour, pour aider le patient à se laver, à s'habiller, à se servir des toilettes et à marcher, de même que pour offrir une période de repos au conjoint.
  • Infirmière autorisée privée : 30 minutes 4 fois par semaine pour s'assurer que le patient prend ses médicaments, surveiller sa glycémie, nettoyer ses ulcères au talon, en surveiller la guérison et changer ses pansements.
  • Service de blanchisserie et d'entretien ménager: 2½ heures par semaine.
  • Ergothérapeute : faire l'évaluation initiale de la sécurité de la maison, des recommandations et un suivi de 45 minutes après l'installation de l'équipement.
Services Requis Fréquence d'utilisation Pris en charge ou subventionné par le gouvernement (1) Services requis à la charge du client Prix unitaire Coût mensuel
Préparation des repas à domicile (h/sem.) 14 0 14 32.50 $ 1,956.50 $
Soins personnels : bain et habillage (h/sem.) 56 14 42 34.75 $ 6,275.85 $
Soins infirmiers spécialisés (h/sem.) 2 1 1 65.00 $ 279.50 $
Service de blanchisserie et d'entretien ménager (h/sem.) 2.5 0 2.5 32.50 $ 349.38 $
Total par mois         8,861.23 $

De plus, il faudra compter la dépense pour deux visites d'un(e) ergothérapeute, y compris l'évaluation initiale d'une heure et une visite de suivi de 45 minutes une fois que l'équipement aura été installé. Les deux visites coûtent au total 227.50 $.

(1) Le nombre d'heures de soins alloué par le CLSC et mentionné ci-dessus n'est qu'une estimation. Il peut être supérieur ou inférieur selon l'évaluation officielle des soins nécessaires et la disponibilité des soins dans la région.

2023 Groupe de services d’assistance (GSA). Tous droits réservés.

Groupe de services d’assistance est un service complet et impartial qui promeut et soutien le bien-être des soignants et celui des personnes âgées, ce qui permet aux familles d’assurer les meilleurs soins possibles à leurs membres âgés, tout en ne négligeant pas leur propre bien-être. Groupe de services d’assistance a effectué une recherche approfondie et apporté le plus grand soin à la rédaction du présent rapport. À sa connaissance, toutes les informations qui y figurent sone détaillées et objectives. Néanmoins, Groupe de services d’assistance ne peut en garantir la précision ni l’exhaustivité. Groupe de services d’assistance ne peut non plus assumer la responsabilité de tout problème qui pourrait survenir relativement à votre choix de service, qu’il ait été ou non influencé par les informations de ce rapport.

© Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, 2023.